C’est de la réelle sincérité que l’on perçoit lorsqu’ils nous expliquent que chez Desjardins, l’humain teinte toutes les décisions – autant celles du quotidien des employés que celles des rencontres du conseil d’administration. Et c’est avec ce sincère désir d’aider que la Caisse du Haut-Richelieu a confirmé un don majeur de 160 000 $ pour le projet en santé mentale de la Fondation Santé.

« Dans toutes nos discussions, une question revient constamment : est-ce qu’on place nos membres au cœur de nos décisions? », affirme Manon Bertrand, présidente du conseil d’administration de la Caisse du Haut-Richelieu. « Cet engagement personnel au service du développement humain est la raison pour laquelle je reste impliquée auprès de Desjardins depuis plus de 30 ans. » Native de Saint-Jean-sur-Richelieu et habitant Ste-Brigide-d’Iberville depuis plusieurs années, madame Bertrand est présidente de Construction S.R.B scc et s’implique comme administratrice de plusieurs associations de son industrie et de la région. Présente et active dans son milieu de vie et d’affaires depuis toujours, madame Bertrand aime faire avancer les projets porteurs au bénéfice de sa communauté.

Manon Bertrand

Manon Bertrand, présidente du conseil d’administration de la Caisse Desjardins du Haut-Richelieu

Yves Bisson

Yves Bisson, directeur général de la Caisse Desjardins du Haut-Richelieu

« Ce qui fait la différence dans les situations de détresse psychologique, c’est le sentiment d’être compris et accompagné. Quand je pense que certains peuvent avoir à vivre cette épreuve seul, je suis encore plus convaincu que notre contribution constitue une nécessité », affirme M. Bisson qui a pu témoigner des difficultés des enjeux de santé mentale alors qu’il accompagnait l’un de ses proches à travers ce parcours.

« Bien que déjà sensible à l’enjeu, j’ai été stupéfaite de savoir que plus de 3000 patients par année sont admis pour des problèmes de santé mentale seulement à l’urgence de l’Hôpital du Haut-Richelieu et que plus de 2000 personnes par année sont admises à l’unité de psychiatrie », ajoute madame Bertrand. « Parler de santé mentale est encore tabou, ce n’est pas aussi accrocheur que d’autres causes sociales mieux connues, mais au conseil d’administration, nous sommes tous d’accord : nous avons le devoir d’aider et d’ouvrir la discussion sur cet enjeu important. »

Elle témoigne de l’esprit de communauté présent dans la région, autant au niveau des affaires que personnel en lançant « tout le monde connaît tout le monde, et tout le monde se tient ». Quant à lui, M. Bisson est arrivé dans la région en 2014 et a été impressionné dès le départ de voir le niveau d’échange et la fierté exprimée envers les institutions et entreprises locales. Il nous décrit une belle communauté « tissée serrée qui s’entraide et collabore ». Actif depuis 25 ans au sein du Mouvement Desjardins, il est directeur général de la Caisse Desjardins du Haut-Richelieu, laquelle compte 177 employés et près de 60 000 membres, depuis mai 2020.

M. Bisson est d’ailleurs convaincu du rôle essentiel de Desjardins comme leader socioéconomique afin d’appuyer des projets qui amélioreront la qualité de vie des citoyens, dont le projet Bâtir ensemble. « Notre Fonds d’aide au développement du milieu sert exactement à ce genre de projet structurant. Je suis persuadé que nos membres seront fiers de notre soutien à cette initiative révolutionnaire dans la façon d’aborder et de traiter la santé mentale. On veut être là pour soutenir les gens qui en souffrent ainsi que leurs proches afin que ceux-ci retrouvent une meilleure qualité de vie! », conclut M. Bisson.

Merci de tout cœur à toute l’équipe de Desjardins pour leur implication exceptionnelle dans nos activités-phares comme le Défi Je bouge et la nouvelle campagne Lumières d’hiver, et pour leur dévouement à aller encore plus loin en étant l’un des plus grands bâtisseurs de notre projet pour la santé mentale Bâtir ensemble.

Rejoignez notre communauté

PARTAGER CET ARTICLE!