Selon Martin, c’est le devoir de tous de penser un peu moins à soi et un peu plus aux autres. C’est pourquoi il donne de son temps sans compter depuis 6 ans, en tant que porte-parole de la Fondation Santé.

« Je veux aider et j’aime le faire. Le travail de la Fondation reflète mes valeurs et je suis fier de la représenter chaque fois que c’est possible, » affirme Martin avec enthousiasme. 

Humble et généreux, on ressent le plaisir qu’il a à s’impliquer auprès de la cause. Conscient que les actions de la Fondation Santé touchent tous les gens de la région grâce à des programmes innovateurs, à l’acquisition d’équipements plus performants et à l’amélioration de l’environnement de soins, il prend son rôle très au sérieux.

En effet, humoriste, comédien et animateur, Martin se compte non seulement chanceux d’être en santé, chanceux que ses enfants le soient et chanceux d’exercer un métier qu’il adore, mais il se considère par-dessus tout chanceux de pouvoir redonner au public ce qu’il reçoit chaque fois qu’il monte sur scène : une dose indescriptible d’amour. À 36 ans, il se sent profondément lié à sa communauté. « Je suis né ici, j’y ai grandi. Ma mère a travaillé longtemps à l’Hôpital, mes grands-parents y ont été soignés et je suis heureux de continuer à vivre ici avec ma famille. » 

En plus de participer aux divers événements de la Fondation comme le tournoi de golf, le Défi Je bouge et les soupers gastronomiques, il organise depuis 5 ans le spectacle « Rire pour la santé » avec un petit groupe d’humoristes populaires qui se joignent à lui chaque année au Théâtre des deux rives. Animé par Martin, le spectacle qui fait salle comble permet de recueillir jusqu’à $ 20 000 par année, des fonds qui font la différence dans la réalisation de la mission de la Fondation de placer l’humain au cœur de la santé.

« À un moment ou à un autre, chacun de nous aura besoin de soins, d’examens ou de traitements et la Fondation investit dans tous les établissements de la région du Haut-Richelieu, de Rouville et du Bassin de Chambly pour que nous puissions compter sur ce qui se fait de mieux en termes de soins. »

Merci Martin. La Fondation ne serait pas la même sans ta solidarité, ton humanisme et ton dévouement incomparable.