Améliorer le confort et l’autonomie de la clientèle

Imaginez être soigné à l’hôpital et que votre surdité vous empêche de bien comprendre ce que le médecin vous explique. Imaginez que le trouble de la voix qui vous affecte ne vous permet pas de vous exprimer clairement dans vos activités quotidiennes. Ou que dans l’urgence de la situation ou à la suite d’une blessure, vous ne pouvez plus sortir de votre lit lors de votre hospitalisation à l’hôpital.

Anne-Marie Vachon, orthophoniste, Cloé Desautels, audiologiste, et Marjolaine D’amours, chef de la réadaptation physique et nutrition (HHR).

Ce sont des situations qui touchent bon nombre de patients suivis par l’équipe des services de réadaptation du Haut-Richelieu – Rouville et c’est pourquoi la Fondation Santé a décidé de les appuyer dans leur désir d’offrir un meilleur service aux patients durant leur épisode de soins ou leur suivi à l’externe.

Grâce aux généreux donateurs de la Fondation Santé, plus d’une trentaine d’équipements visant à améliorer la récupération et le confort des usagers hospitalisés et ambulatoires ont été financés en 2021.

Ces ajouts viennent bonifier l’inventaire d’équipements qui ne suffisait pas à la forte demande. Désormais, l’équipe des services de réadaptation est mieux outillée pour soutenir les usagers durant le séjour, faire leur évaluation et pour faire le prêt d’équipements individuels.

Laïka St-Denis, Marjolaine D’amours et Marike Turmel.

Être plus autonome

En physiothérapie, le besoin d’une aide technique peut être nécessaire pour traiter et favoriser l’autonomie des patients. Parmi ces équipements, on retrouve des marchettes, des demi-marchettes, des cannes simples, un banc portatif et des appuis brachiaux qui seront utiles lors des interventions en physiothérapie.

Améliorer le confort

En ergothérapie, l’équipe a voulu faire une différence dans la récupération physique et le confort des patients durant leur épisode de soins avec l’ajout de butées pour les membres inférieurs amputés et différents coussins de positionnement.

Mieux entendre

En audiologie, quatre amplificateurs auditifs viennent s’ajouter aux deux autres déjà fortement utilisés au quotidien. À l’hôpital, ces équipements servent auprès des patients qui souffrent de surdité. «La communication en milieu hospitalier est primordiale, explique Cloé Desautels, audiologiste. Pour les patients, le fait de bien comprendre le personnel soignant, malgré le bruit, le masque et la visière, permet de réduire l’anxiété et facilite les soins.»

La Fondation Santé a également financé une variété de jeux pour la clientèle pédiatrique de la clinique externe. Lorsqu’un enfant présente un retard du langage, il est évalué par l’équipe en audiologie pour vérifier si la surdité ne serait pas en cause. L’équipe voit une trentaine d’enfants par semaine et les jouets sensoriels servent à les aider à rester concentré et calme lors de l’évaluation dans la cabine audiométrique.

Retrouver sa voix

Enfin, les patients suivis en orthophonie bénéficient de deux amplificateurs de voix supplémentaires. Pour la clientèle avec trouble de la voix dont la réadaptation ne fonctionne pas ou dont la chirurgie n’est pas envisageable, ce petit appareil peut être très utile dans les activités du quotidien. Un appareil est utilisé en démonstration à la clinique et le deuxième est prêté aux usagers pour valider si cette solution leur convient.

C’est le cas d’une dame de 80 ans qui a rencontré l’équipe du Centre de services ambulatoires de réadaptation. «Depuis qu’elle utilise l’amplificateur de voix, la dame est retournée jouer aux cartes avec ses amies et peut faire ses appels téléphoniques par elle-même en sachant qu’elle pourra être comprise par les autres.»

Ces équipements sont essentiels au travail de l’équipe des services de réadaptation qui sillonnent chaque jour l’Hôpital du Haut-Richelieu pour prêter de l’équipement aux patients et pour le suivi de la clientèle à l’externe.

Merci aux donateurs de la Fondation Santé!

Rejoignez notre communauté

PARTAGER CET ARTICLE!