Programme « Une auto pour la vie » de l’ARPAC

  • Écrit le 9 décembre 2013 à 15:57
  • arpac_logoLa Fondation Santé Haut-Richelieu—Rouville est fière d’être partenaire du programme « Une auto pour la vie » de la Fondation ARPAC (Association des recycleurs de pièces d’autos et de camions). Ce programme vise à collecter les véhicules en fin de vie dans la population en proposant à leurs propriétaires d’en faire don pour financer des organismes dédiés à la santé.

    Comment ça marche ?

    Le fonctionnement du programme est très simple : le propriétaire d’un vieux véhicule souhaitant s’en départir peut s’inscrire directement via le site Internet www.autopourlavie.com ou encore contacter la ligne 1-855 283-2722 gérée par la Fondation ARPAC. Selon l’état de son véhicule, le participant pourra soit l’apporter chez le recycleur membre de l’ARPAC le plus près de chez lui ou le faire remorquer. Enfin, selon l’année de la voiture offerte, la Fondation ARPAC remettra un chèque à un organisme partenaire du projet et le participant recevra un reçu fiscal émis par cet organisme. Les remises s’élèvent de 125$, pour les véhicules datant de l’année 1999 et moins, à 350$, pour les véhicules de l’année 2008 et plus.*

    Ces prix sont sujets à changements, selon les fluctuations du marché.

    Qui participe ?

    Sur le territoire couvert par le CISSS Montérégie-Centre, 4 recycleurs sont membres de l’ARPAC :

    La liste des recycleurs membres de l’ARPAC est disponible ici.

    Qu’est-ce que j’y gagne ?

    Participer au programme « Une auto pour la vie » est gagnant :

    • pour le propriétaire, qui reçoit un reçu pour fins d’impôt
    • pour la planète, parce que les vieux véhicules cesseront de polluer et que leurs composantes seront recyclées selon les plus hauts standards
    • et pour la communauté, puisque la Fondation Santé investit les dons reçus dans la modernisation des soins de santé.

    Merci de participer au programme «Une auto pour la vie»! Vous contribuez ainsi à la modernisation de nos soins de santé, de même qu’à la protection de la santé de notre planète.